Actualités


2000 LIVRES POUR LA SERBIE

Discours de Raphaël Fantin,Président d'ADIFLOR, lors de la remise officielle à l'Institut français de Belgrade, en présence de Madame Moro, Ambassadeur de France.

 

Madame l’Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs les directeurs et professeurs des établissements scolaires, 

Mesdames et Messieurs,                          

Je voudrais tout d’abord remercier Madame l’Ambassadeur pour l’accueil qu’elle a bien voulu nous réserver, pour les mots qu’elle vient de prononcer et pour avoir permis cette remise officielle de livres dans cette magnifique maison de la culture française qu’est l’Institut français de Belgrade dont nous avons pu apprécier le dynamisme et la grande qualité des activités qui s’y déroulaient lors de notre séjour. 

C’est avec joie que l’Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres Ouvrages et Revues (ADIFLOR), qui a fêté ses trente ans d’existence, se retrouve aujourd’hui parmi vous à Belgrade.

Avec 200 000 livres envoyés chaque année et au total 1800 projets menés, depuis sa création, dans 90 pays, nos opérations favorisent l’enseignement du français dans le monde, participent au dialogue des cultures au sein de cette formidable diversité francophone, ayant la langue française en partage et, dans le contexte international actuel, nous montrent toute l’importance des actions comme celles d’ADIFLOR contre l’ignorance et la barbarie et me conforte dans l’idée que c’est par la culture que l’Homme se construit et devient libre et digne.

Trente ans après sa création, ADIFLOR poursuit inlassablement, avec passion et fierté, sa mission de semer le plaisir de lire en français sur les cinq continents et d’œuvrer à la promotion de la langue française, outre par l’envoi de livres dans les écoles et les bibliothèques, par des actions telles que la diffusion de la Petite Bibliothèque d’ADIFLOR ou la Grande Dictée d’ADIFLOR.

En 2016, je proposais à la Déléguée générale d’ADIFLOR, Madame Isabelle Le Camus de Lagrevol, ici présente, un projet intitulé « L’Aigle à Deux Têtes en Francophonie » à l’occasion du 7Oème anniversaire de la création de la belle pièce de Jean Cocteau, L’Aigle à Deux Têtes, magistralement interprétée au cinéma par Jean Marais et Edwige Feuillère. Cet aigle bicéphale est le symbole de la Serbie.

C’est Monsieur Fabrice Peutot, Attaché de coopération pour le français, contacté par l’intermédiaire du Colonel Eric Prigent de l’Institut des Hautes Etudes en Défense Nationale (IHEDN) et ancien Attaché de défense de l’ambassade de France à Belgrade, qui répondit favorablement à notre proposition et c’est ainsi que se mit en place notre projet pour la Serbie. C’est avec son concours, celui de Madame Claire Billet, Coordinatrice de l’enseignement bilingue et de la promotion du français en Serbie, et de leurs successeurs respectivement Madame Florence Kohtz et Madame Juliette Tyrlik, qu’ont pu être approchés les différents établissements scolaires qui répondirent présents.

Parmi les acteurs, sans lesquels cette opération n’eût pas eu le même succès, il faut citer la société internationale AGS qui effectua le transport des livres de manière efficace depuis notre entrepôt de Fagnières dans le département de la Marne jusqu’à Belgrade, et notamment notre partenaire à Paris Monsieur Charles Baudart et son homologue serbe Monsieur Bojan Stojadinovic. Cette opération a été également soutenue par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, qui soutient nos actions en Europe centrale et orientale avec fidélité depuis de nombreuses années.

Vendredi en visitant le lycée 13 qui n’est pas un établissement bilingue, nous avons été agréablement surpris de voir que des élèves brillants et motivés passaient si aisément d’une saynète du Malade imaginaire de Molière à des chansons du répertoire français alors même que la bibliothèque ne comprenait que quelques ouvrages en français.

Chaque mission en Francophonie nous revivifie et nous prouve qu’ADIFLOR a raison en tant qu’acteur du monde associatif francophone de croire et d’œuvrer, avec conviction et énergie, en faveur de la promotion et de la diffusion de la langue française dans le monde par le livre, donnant ainsi le plaisir et le goût de lire en français dès le plus jeune âge.

Quand Albert Camus crie : « Ma patrie, c’est la langue française », il a raison.  La francophonie, c’est l’aventure, c’est la découverte de l’autre et des autres à travers notre trésor commun, la langue française. Dire le monde en français en Serbie ou au Canada, en Argentine ou en Ouzbékistan, au Congo ou au Tchad, au Vietnam ou au Vanuatu, c’est montrer notre extraordinaire diversité et complémentarité.

La Serbie est un pays observateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et c’est à juste titre qu’en 2013 nous avions déjà mené une opération auprès de 37 écoles où avaient été offerts 2100 livres. C’était à l’époque de votre prédécesseur, Madame l’Ambassadeur, Monsieur François-Xavier Deniau, qui par un clin d’œil de l’Histoire n’était autre que le fils du fondateur d’ADIFLOR, l’ancien Ministre Xavier Deniau.

Avant cette cérémonie de remise officielle de livres, j’ai visité votre ville, Belgrade, j’ai palpé, humé, vu, savouré l’âme de la Ville blanche. A Kalemegdan, j’ai découvert le Monument de la Reconnaissance à la France scellant l’amitié entre la France et la Serbie auquel Paris répondit par deux statues, celles de Pierre Ier le Libérateur et d’Alexandre Ier l’Unificateur.

A l’heure des célébrations du Centenaire de la Première Guerre mondiale en France, où une souscription est organisée pour la restauration de ce monument créé non seulement pour célébrer l’alliance militaire mais aussi pour l’aide éducative apportée par la France pendant et après la guerre, je suis fier qu’ADIFLOR offre pour 52 établissements quelque 2000 livres, renouvelant ainsi notre amitié pour que celles et ceux, amoureux de notre langue et notre culture, puissent à loisir les savourer et découvrir les auteurs francophones.

En venant ici, en rencontrant tant d’enthousiasme, tant de motivation dans les établissements scolaires, l’on sait pourquoi l’on travaille à Paris et cela nous montre l’importance de cette coopération entre ADIFLOR, l’Ambassade de France, l’Institut français et les professeurs et les élèves serbes. 

Pour conclure, je citerai André Malraux, écrivain et ministre des Affaires culturelles du Général de Gaulle. Belgrade possède en sa Bibliothèque le manuscrit d’un de ses derniers romans, La Tête d’Obsidienne, c’est dire combien la France, ses auteurs, sont attachés aux liens fraternels et d’amitié avec la Serbie. Il écrivait fort à propos et ADIFLOR s’inscrit dans le sillage de sa pensée : « La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert ». ADIFLOR modestement y contribue et espère d’une part que notre partenariat se poursuivra de manière pérenne et d’autres part que les élèves serbes seront des Conquérants, liront et diront pour encore longtemps le monde en français, inscrivant la Francophonie dans un avenir prometteur et partagé. 

Vive la Serbie, Vive la France, Vive l’amitié entre la France et la Serbie, Vive ADIFLOR et la Francophonie.                                                                                    

cache_img/w300_h122_DSC00008.jpg.dat
cache_img/w300_h122_DSC00019.jpg.dat
cache_img/w300_h122_DSC00020.jpg.dat
cache_img/w300_h122_DSC00028.jpg.dat
cache_img/w300_h122_DSC00024.jpg.dat
cache_img/w300_h122_DSC00029.jpg.dat


Retrouvez toutes les Informations d'ADIFLOR

LES ÉDITEURS DÉCOUVRENT LA LISEUSE D'ADIFLOR

2000 LIVRES POUR LA SERBIE

UN PRIX PAR L'ACADÉMIE FRANÇAISE POUR ADIFLOR

11 000 LIVRES POUR LE LIBAN

MADAGASCAR, PAYS À L'HONNEUR 2016

COLLOQUE ORGANISÉ PAR L'AFAL

Dictée « la dictée pour tous à Maisons » le 19 Mars 2016

FILM: 30 ANS D'ADIFLOR

ADIFLOR EST AUSSI SUR FACEBOOK

DÉCÈS DE BOUTROS BOUTROS GHALI

ADIFLOR FÊTE SES 30 ANS À LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE

DISCOURS DU PRÉSIDENT RAPHAËL FANTIN LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA REMISE DES 16 000 LIVRES DU PROJET

LE XVème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE S'EST TENU A DAKAR

CONCOURS RECYCLIVRE, AIDEZ-NOUS À GAGNER

DES BIBLIOTHÈQUES POUR LES ÉCOLES DU CONGO

ADIFLOR EN ROUMANIE .

LA BIBLIOTHÈQUE DE COCORASTII

REMISE DE LIVRES AUX ENFANTS PARRAINES DE L’ECOLE BASSIATA

LE DISCOURS D'AURELIE FILIPPETTI POUR LE LANCEMENT DE "MARS, LE MOIS DES MOTS!"

QUEL AVENIR POUR LA LANGUE FRANÇAISE DANS LES MÉDIAS AUDIOVISUELS ?

LE 4ème GRAND PRIX LIVRES HEBDO DES BIBLIOHÈQUES FRANCOPHONES

DON DE LIVRES PAR L’ASSOCIATION ADIFLOR EN TURQUIE

CHINE, UNE MÉDIATHÈQUE POUR TIANJIN

La langue française : Risque-t-elle de disparaître face à la prédominance de la langue anglaise ?