Actualités


DISCOURS DU PRÉSIDENT RAPHAËL FANTIN LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

Monsieur le Président du Sénat,

Monsieur le Sénateur,

Mesdames et Messieurs les élus de la République,

Monsieur le Président de la Fondation Alliance Française,

Mesdames et Messieurs les Administrateurs d’ADIFLOR,

Mesdames et Messieurs les bénévoles,

Chers amis,

Il y a trente ans, en décembre 1985, le Ministre Xavier Deniau créait l’Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres Ouvrages et Revues (ADIFLOR) face au constat simple et toujours d’actualité du criant besoin de livres en langue française dans les pays de la Francophonie ayant des liens historiques d’amitié avec la France mais aussi dans des lieux reculés et insoupçonnés où vibre l’amour du français. A l’époque, le monde comptait 135 millions de Francophones, depuis 139 millions d’enfants francophones sont nés.

Xavier Deniau en créant ADIFLOR mettait en l’œuvre  ce qu’enseignait le Général De Gaulle : « La France met à disposition du monde une langue adaptée par excellence au caractère universel de la pensée. Notre langue et notre culture constituent pour un grand nombre d’hommes, hors de France et hors du Canada, un foyer capital de valeurs, de progrès, de contacts et c’est tout à la fois notre avantage et notre devoir de la pratiquer et de la répandre ».

Alors, bien que certains pensent, défaitistes, que le recul du français est inéluctable, alors qu’au sein des institutions internationales et notamment au sein de l’Union européenne la part du français a reculé de manière insidieuse et il faut bien l’avouer sans réaction politique ou si peu, alors que l’élite française mais également la population fait preuve parfois d’une grande légèreté et d’une incompréhensible cécité en ce qui concerne la Francophonie et la langue française, considérant notre langue et son rayonnement dans le monde comme un héritage désuet et encombrant, nous leur disons c’est une faute culturelle, humaniste et géostratégique que vous commettez.  

Nous avons entendu le chant des désespérés et des défaitistes qui n’ont pas livré de bataille, nous avons entendu les amateurs de déclin  mais nous pouvons, à ADIFLOR, leur répondre que le déclin du français est fini, nous assistons à nouvel essor, à un renouveau.

Cette Francophonie, «  née d’un désir ressenti hors de France » pour reprendre les mots de M. Boutros Boutros-Ghali est bien réelle. La Francophonie n’appartient pas au passé, elle s’inscrit dans l’avenir. Ainsi, entre 2010 et 2014 le nombre de locuteurs qui l’utilisent quotidiennement ou quasi-quotidiennement a augmenté de 7% et l’on estime qu’en 2050 le monde comptera 700 millions de Francophones.

ADIFLOR en est la preuve vivante et chacune de nos missions en Francophonie nous revivifie. Avec 200 000 livres envoyés chaque année et au total plus de 1500 projets menés depuis trente ans dans 90 pays, nos opérations ont été de véritables succès. Ces réussites sont un espoir. Elles favorisent le développement de la scolarisation, de l’éducation dans le monde, de l’égalité filles/ garçons, participent au dialogue des cultures au sein de cette formidable diversité francophone, ayant la langue française en partage et dans le contexte actuel, nous montrent toute l’importance des actions comme celles d’ADIFLOR contre l’ignorance et la barbarie, et me conforte dans l’idée que c’est par la culture que l’Homme se construit et devient libre et digne.

Bien sûr, la Francophonie a une série de défis à relever mais elle peut compter sur ADIFLOR pour cela et pour répondre à ces enjeux contemporains que sont le rôle majeur du français dans le dialogue des cultures ou dans l’importance vitale des médias et des nouvelles technologies.

ADIFLOR poursuit inlassablement, avec passion et  fierté sa mission, qui s’apparente à une délégation de service public officieuse, de semer le plaisir de lire en français sur les cinq continents et d’œuvrer à la promotion de la langue française, outre par l’envoi de livres dans les écoles et les bibliothèques, par des actions de terrain telles que la diffusion de Petite Bibliothèque d’ADIFLOR ou encore la Grande Dictée d’ADIFLOR.

Nous portons le projet, qui est en phase d’essai, d’une Liseuse d’ADIFLOR qui a reçu le haut patronage du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et qui a déjà trouvé un grand intérêt en Afrique.

Enfin, ADIFLOR, acteur géopolitique, s’inscrit dans l’avenir et fait face aux réorientations des aides publiques notamment en mettant en place une politique active de recherche de mécènes voulant rapprocher l’économie de la culture et de la Francophonie. Ainsi, chaque entreprise, sensible à notre démarche, pourra rejoindre le Cercle des  Mécènes d’ADIFLOR et être associée à nos projets. Mais nous continuerons d’affirmer que c’est par la volonté politique à toutes les échelles, de l’Etat aux collectivités, sans oublier la participation de nos concitoyens, que nous ferons la promotion de la langue française, que nous  remporterons ces défis et répondrons à l’attente et l’envie de français aux quatre coins du monde.

Permettez-moi de rappeler, avant de terminer, la mémoire du Sénateur Daniel Goulet qui a succédé à Xavier Deniau avant que Monsieur le Sénateur Louis Duvernois ne préside aux destinées d’ADIFLOR pendant douze ans et me fasse confiance en me proposant la présidence de cette merveilleuse association qu’est ADIFLOR.

Merci à toutes celles et tous ceux qui bénévoles, éditeurs, acteurs institutionnels et privés nous permettent de porter haut et fort les valeurs de la Francophonie et de répondre à l’ambition toujours intacte d’ADIFLOR trente après sa création. Nous pouvons dire à ADIFLOR avec Albert Camus « Ma patrie, c’est la langue française ». Je vous donne rendez-vous dans 20 ans pour célébrer les cinquante ans d’ADIFLOR.



Retrouvez toutes les Informations d'ADIFLOR

2000 LIVRES POUR LA SERBIE

UN PRIX PAR L'ACADÉMIE FRANÇAISE POUR ADIFLOR

11 000 LIVRES POUR LE LIBAN

MADAGASCAR, PAYS À L'HONNEUR 2016

COLLOQUE ORGANISÉ PAR L'AFAL

Dictée « la dictée pour tous à Maisons » le 19 Mars 2016

FILM: 30 ANS D'ADIFLOR

ADIFLOR EST AUSSI SUR FACEBOOK

DÉCÈS DE BOUTROS BOUTROS GHALI

ADIFLOR FÊTE SES 30 ANS À LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE

DISCOURS DU PRÉSIDENT RAPHAËL FANTIN LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA REMISE DES 16 000 LIVRES DU PROJET

LE XVème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE S'EST TENU A DAKAR

CONCOURS RECYCLIVRE, AIDEZ-NOUS À GAGNER

DES BIBLIOTHÈQUES POUR LES ÉCOLES DU CONGO

ADIFLOR EN ROUMANIE .

LA BIBLIOTHÈQUE DE COCORASTII

REMISE DE LIVRES AUX ENFANTS PARRAINES DE L’ECOLE BASSIATA

LE DISCOURS D'AURELIE FILIPPETTI POUR LE LANCEMENT DE "MARS, LE MOIS DES MOTS!"

QUEL AVENIR POUR LA LANGUE FRANÇAISE DANS LES MÉDIAS AUDIOVISUELS ?

LE 4ème GRAND PRIX LIVRES HEBDO DES BIBLIOHÈQUES FRANCOPHONES

DON DE LIVRES PAR L’ASSOCIATION ADIFLOR EN TURQUIE

CHINE, UNE MÉDIATHÈQUE POUR TIANJIN

La langue française : Risque-t-elle de disparaître face à la prédominance de la langue anglaise ?