Actualités


DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA REMISE DES 16 000 LIVRES DU PROJET

 

 

Monsieur le Directeur du Livre et de la lecture au ministère de la Culture et de la Communication du Sénégal,

Monsieur le Conseiller de Coopération et d'action culturelle, Directeur de l'Institut français,

Madame et Messieurs les conseillers consulaires,

Madame la Déléguée générale d'ADIFLOR,

Madame la Présidente de l'Association Lire en Afrique,

Mesdames et Messieurs, Cher(e)s ami(e)s,

 

ALLEZ LES FILLES !

Ce cri de ralliement, on l'entendrait davantage sur un terrain de sport qu'en ce jardin-galerie "Le Manège" de l'Institut français qui nous accueille aujourd'hui à Dakar.

Nous nous retrouvons ici pour le projet labellisé par les organismes du XVe Sommet de la Francophonie et réalisé  par l'Association pour le Développement International Francophone de Livres, Ouvrages et Revues, mieux connue sous l'acronyme d'ADIFLOR, qui promeut la langue française, langue universelle et partagée par près de 250 millions de locuteurs, 6ème langue la plus parlée dans le monde, derrière le chinois, l'hindi, l'anglais, l'espagnol et l'arabe. 

A la veille de ce XVe Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement, membres de l'Organisation internationale de la Francophonie dont le thème porte cette année sur "Femmes et jeunes en Francophonie: vecteurs de paix, acteurs de développement" , ADIFLOR a voulu aussi et à sa manière, participer à ce grand évènement francophone, qui se tient cette année en Afrique, à Dakar, pour rappeler que cette langue partagée représente dans l'espace géographique francophone, 15% de la richesse mondiale et 12% du commerce international.

Ce n'est pas rien. Loin s'en faut dans un monde globalisé qui entraîne échanges culturels, économiques et accroît la mobilité internationale des personnes.

L'Afrique est un continent porteur d'avenir. La croissance démographique en témoigne. C'est aussi notre avenir commun, pays du Nord et du Sud. 

Etiquetée comme "cette autre langue africaine" par des amoureux de l'Afrique, la langue française reste avant tout sur ce continent "un support qui sert de lieu de passage d'un dialogue qui n'a que des missions d'être sans fin " assure l'éditeur et écrivain sénégalais, Elie-Charles Moreau.

l'Opération ALLEZ LES FILLES s'inscrit bien  dans cet état d'esprit. Notre projet de coopération, est devenu, aujourd'hui, une réalité en partenariat avec une autre Association, Lire en Afrique, le concours du ministère de la Culture et de la Communication du Sénégal, le soutien de l'Ambassade de France à Dakar et de l'Organisation internationale de la Francophonie et, bien entendu, du Sénat et de son Président Gérard Larcher qui accompagne ADIFLOR depuis plusieurs années.

Ce projet d'ADIFLOR porte sur une donation de 16 000 livres neufs, à destination de quelque 80 bibliothèques publiques réparties sur le territoire du Sénégal pour toucher des dizaines de milliers de filles en âge de scolarisation. De quoi meubler ces bibliothèques. 

Militants d'une francophonie assumée libre et respectueuse de la diversité, disciples de ses pères fondateurs il y a 50 ans: Léopold Sedar Senghor, poète, académicien, diplomate et Chef d’Etat sénégalais ; Hamani Diori, Président de la République du Niger ; Habib Bourguiba, Président de la République tunisienne et Norodom Sihanouk, Roi  du Cambodge, nous sommes ici rassemblés autour d’une langue partagée avec ses accents, ses expressions diverses qui font d’elle cette pépite d’or, selon Léopold Sedar Senghor, trouvée à l’heure de la décolonisation. 

Cette pépite continue de prospérer en élargissant de manière pacifique ses territoires, aux côtés d’ailleurs  en maints endroits, d’une répartition acceptée des rôles entre langue officielle et langues nationales. Le bon fonctionnement de cette alchimie particulière repose sur le succès du français compris par un nombre croissant de locuteurs.

Dans l’espace géographique de la francophonie, sur tous les continents, l’enseignement du français et en français est la clef de voute de cette politique. C’est pourquoi  Allez les filles s’adresse aux nouvelles générations de votre pays,  très conscient des enjeux fondamentaux  du XXIème et déterminé à favoriser et à soutenir le développement d’un environnement culturel francophone accessible au grand public.

C’est l’ambition d’ADIFLOR d’y parvenir à vos côtés en portant une attention spécifique aux jeunes publics et aux filles en particulier pour favoriser leur accès et leur maintien à l'école en soutenant leur réussite scolaire facilitant ainsi la prise de conscience des inégalités sociales et de la possibilité de les modifier. 

Allez les filles ! On compte également sur vous pour progresser ensemble.

Je vous remercie

 



Retrouvez toutes les Informations d'ADIFLOR

2000 LIVRES POUR LA SERBIE

UN PRIX PAR L'ACADÉMIE FRANÇAISE POUR ADIFLOR

11 000 LIVRES POUR LE LIBAN

MADAGASCAR, PAYS À L'HONNEUR 2016

COLLOQUE ORGANISÉ PAR L'AFAL

Dictée « la dictée pour tous à Maisons » le 19 Mars 2016

FILM: 30 ANS D'ADIFLOR

ADIFLOR EST AUSSI SUR FACEBOOK

DÉCÈS DE BOUTROS BOUTROS GHALI

ADIFLOR FÊTE SES 30 ANS À LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE

DISCOURS DU PRÉSIDENT RAPHAËL FANTIN LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA CÉRÉMONIE DES 30 ANS

DISCOURS DU SÉNATEUR LOUIS DUVERNOIS LORS DE LA REMISE DES 16 000 LIVRES DU PROJET

LE XVème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE S'EST TENU A DAKAR

CONCOURS RECYCLIVRE, AIDEZ-NOUS À GAGNER

DES BIBLIOTHÈQUES POUR LES ÉCOLES DU CONGO

ADIFLOR EN ROUMANIE .

LA BIBLIOTHÈQUE DE COCORASTII

REMISE DE LIVRES AUX ENFANTS PARRAINES DE L’ECOLE BASSIATA

LE DISCOURS D'AURELIE FILIPPETTI POUR LE LANCEMENT DE "MARS, LE MOIS DES MOTS!"

QUEL AVENIR POUR LA LANGUE FRANÇAISE DANS LES MÉDIAS AUDIOVISUELS ?

LE 4ème GRAND PRIX LIVRES HEBDO DES BIBLIOHÈQUES FRANCOPHONES

DON DE LIVRES PAR L’ASSOCIATION ADIFLOR EN TURQUIE

CHINE, UNE MÉDIATHÈQUE POUR TIANJIN

La langue française : Risque-t-elle de disparaître face à la prédominance de la langue anglaise ?